L’art : un placement rentable ?

Investir dans l’art permet de percevoir de bons rendements. En plus, ce placement présente une fiscalité avantageuse. À noter toutefois que pour rendre cet investissement rentable, il faut savoir choisir l’art concerné.

A découvrir également : Investir dans des articles vintage devient rentable

Investissement dans l’art : sécurisé et rentable

Un bocal plein d'argentPour sécuriser un investissement, il est conseillé de choisir des supports à capital garanti. Il est aussi conseillé de choisir des placements non volatiles et non spéculatifs. Cela permet d’éviter les aléas du marché. Un placement dans l’art est rentable, car il est moins risqué. Les gains s’obtiennent à la revente, ce qui fait de cet investissement un placement à capital garanti. Puis, il y a le rendement. Il atteint les 7,5 % brut par an à condition de bien gérer ce type d’investissement.

Placement dans l’art : une fiscalité avantageuse

Une calculatriceEn investissant dans l’art, vous profitez d’une fiscalité avantageuse. L’ISF n’est pas assujetti. La taxation à la revente est aussi très intéressante. Vous avez deux options. Vous pouvez choisir une taxation de 5 % du prix de vente total ou une taxation sur la plus-value dont l’abattement est de 10 % par an suivant le nombre d’années de détention. Au bout de 12 ans, vous serez exonéré de fiscalité si vous avez des justificatifs qui prouvent la durée de détention. Parmi les justificatifs que vous pourrez présenter, il y a la déclaration de cession ou encore la facture d’achat.

Lire également : 5 Stratégies Clés pour Optimiser votre Recherche d'Emploi avec un Cabinet de Recrutement en Finance

Investissement dans l’art : rentable, à condition de choisir l’art concerné

Une femme assise dans un musée Il existe plusieurs sortes d’artistes et plusieurs types d’arts sur le marché. Pour que l’art soit un investissement rentable, vous devez bien choisir l’œuvre concernée. Vous pouvez opter pour un art provenant d’un artiste en voie de légitimation ou choisir un artiste qui a déjà une légitimité. Dans tous les cas, prenez des précautions avant de vous lancer. Le mieux, c’est de choisir une œuvre non spéculative, ancienne, provenant d’un artiste célèbre. Si l’auteur est décédé, mais qu’il est connu, l’œuvre aura encore plus de valeur, car elle sera considérée comme étant rare. Comparé aux œuvres anciennes, l’art moderne a peu de rendement vu que l’investissement est plus risqué et le prix de vente réduit.