Immobilier : investir sans acheter un bien

L’investissement immobilier classique consiste à acheter un bien pour devenir propriétaire. Il est ensuite possible de rentabiliser le bien concerné via l’investissement locatif par exemple. Sachez qu’il est aussi possible d’investir dans l’immobilier sans acheter un bien. Découvrez ci-après les options qui s’offrent à vous.

Avez-vous vu cela : Choisir un mobil home d'occasion Rapidhome : conseils et astuces

Acheter des parts de SCPI

Un immeublePensez à investir dans des parts de SCPI. C’est un placement plus abordable et plus sûr. Vous n’avez pas à vous occuper de l’entretien, de la gestion ou encore de la perception des loyers. Quant aux parts, vous pouvez les acheter au comptant ou en optant pour un plan de souscription mensuel qui tourne autour de 60 € par mois en moyenne. Vous pouvez aussi acheter les parts à crédit. Cette option vous permet d’obtenir des rendements plus intéressants sur le long terme.

Sachez qu’il existe plusieurs sortes de SCPI. Il y a ceux axés dans l’immobilier de santé, dans l’immobilier résidentiel, dans l’immobilier dédié aux activités économiques péri-urbaines, mais aussi des SCPI diversifiées. Ces dernières proposent plusieurs types de placements allant des bureaux, aux logements jusqu’aux entrepôts et locaux commerciaux.

A lire également : Les Secrets pour Trouver les Meilleures Ventes d'Appartements à Lyon

Acheter des actions dans des foncières cotées en bourse

Une représentation graphiqueIl s’agit ici d’acheter des actions auprès d’entreprises cotées en bourse. En effet, il y a des sociétés cotées en bourse qui ont pour vocation des projets immobiliers (achat, exploitation, etc.). Si vous devenez actionnaire de ce type d’entreprise, vous pourrez profiter d’une partie des gains générés par le projet ou l’activité choisie. Les bénéfices seront sous forme de dividendes.

Choisissez correctement les foncières cotées où vous allez faire un placement, car il n’y a aucune garantie en cas de perte. Votre capital ne sera donc pas remboursé. En plus, le marché boursier est assez volatile, ce qui rend les risques encore plus importants. Vous ne pouvez pas non plus accéder à un crédit bancaire pour obtenir des titres de foncières cotées. En somme, c’est une option qui permet d’investir dans l’immobilier sans pour autant devenir propriétaire, mais il faut réaliser plusieurs études de risque avant de se lancer dans ce genre de projet.

Le crowdfunding immobilier pour investir sans acheter un bien

Des mainsIl s’agit d’un financement participatif dont le but est de financer des projets immobiliers. Vous allez en quelque sorte faire un placement auprès de promoteurs, de marchands de biens ou d’autres acteurs qui travaillent dans le secteur de l’immobilier et qui ont un projet. Vous pourrez ensuite récupérer votre capital et les gains entre 12 à 36 mois d’investissement. À noter que les gains tournent entre 7 et 9 % par an en moyenne.

Un autre avantage avec cette forme d’investissement, c’est la mise de départ qui est en général à la portée de tous. Attention, comme dans toutes les formes d’investissement, il y a des risques. Vous pouvez perdre votre capital si vous ne choisissez pas de bons programmes et des acteurs fiables. Pour investir dans le crowdfunding immobilier, il est aussi conseillé de passer par une plateforme de confiance, de préférence agréée AMF.